Gestion du stress

Le stress est nécessaire à la survie et existe depuis toujours. Cependant au cours des dernières années, la nature du stress et des agents stressants ont beaucoup évolué rendant parfois notre capacité à donner une réponse adaptée impossible. Il n’est pas une fatalité, il peut être transformé en énergie positive.

  • Le stress:

Ce sont tous les efforts d’ajustement à notre environnement. C’est la réponse de notre organisme à toute sollicitation.

                                     « Le stress est un effort d’adaptation »

Hans William Selye, physicien et endocrinologue développe une théorie de l’impact du stress.

« Le stress désigne la réponse de l’organisme aux différentes agressions physiologiques ou psychologiques (émotions) »

Dans ses travaux de recherche nommé « Syndrome Général d’Adaptation » (S.G.A), il décrit trois phases:

– La phase d’alarme: lors d’un stress ponctuel, stress aigu, l’organisme mobilise ses défenses pour s’adapter, il va se défendre contre l’agent stresseur.

– La phase de résistance: quand le stress est répété, l’organisme va répondre aux besoins mais plus dans un esprit d’endurance que de performance.

– La phase d’épuisement: lors d’un stress durable, l’organisme va produire en excès des sécrétions hormonales générant de l’épuisement psychique et somatique. D’où l’apparition de certaines maladies.

Henri Laborit, chirurgien et neurobiologiste, confirme la théorie de Selye sur le Syndrome Général d’Adaptation. Il définit trois grands types de comportement face à un stress: un comportement de fuite, de lutte ou d’inhibition.

Il existe différents stress:

– l’eustress = bon stress (il entraine un réaction positive)

  • accroissement des aptitudes physiques ou intellectuelles
  • adaptation de l’individu, le stress peut devenir source de motivation

– le distress = mauvais stress

  • capacités d’adaptation de l’individu sont débordées et les performances sont en chute
  • affaiblissement des mécanismes de réparation

 

Les signes du stress peuvent être mentaux (manque de concentration, idées fixes et pensées obsédantes), émotionnels (angoisse, crise de panique, agressivité, sautes d’humeur..), comportementaux (achats compulsifs, consommation accrue de tabac…).

Les stresseurs peuvent être liés à l’environnement (climat, luminosité, bruit..), au quotidien, d’ordre professionnel, psychologique.

Le stress perturbe le corps et l’esprit, à long terme il déclenche des maladies plus ou moins graves. Les troubles physiques les récurant sont les troubles gastro-intestinaux (spasmes, ballonnements, reflux..), cardio-vasculaire, respiratoires, peau (eczéma, psoriasis..),migraines, compulsions alimentaires, maux de dos…vient ensuite compléter cette longue liste, le burn out ou syndrome d’épuisement professionnel.

 

 La pratique des différents exercices proposés en sophrologie permet de:

  • Se libérer des tensions physiques et mentales
  • Mieux percevoir les signaux du corps
  • Récupérer de la fatigue
  • Mieux respirer pour agir sur ses émotions
  • Apprendre à se déconnecter et à se reconnecter avec plus de recul
  • Parvenir à travailler avec concentration et efficacité
  • Développer sa créativité, sa mémoire

Vous souhaitez vous documenter.

http://www2.cnrs.fr